Comité du Patrimoine

Bienvenue sur notre site

Le Comité du patrimoine de Ripon est un organisme sans but lucratif qui a pour mission de favoriser le développement d’un sentiment d’appartenance et de fierté dans la municipalité de Ripon par la conservation et la mise en valeur de l’histoire et du patrimoine matériel et immatériel de Ripon.

Le Comité réalise sa mission par des activités de recherche, de collaboration, de diffusion et d’éducation.

Les raconteries de Ripon

  Consultez la liste de nos publications

Ripon ???

Derrière ce nom à consonance si française se cache un autre toponyme anglais, celui d’une ville du Yorkshire1. On l’a donc d’abord prononcé à l’anglaise, et plusieurs persistent à dire Riponne – débat local irrésolu. Trop souvent ignorée par les voyageurs qui empruntent les routes de Papineauville , Montebello et du Lac Simon, Ripon offre un paysage varié, et l’un des plus beaux chemins anciens de la Petite-Nation.

Cette localité de 1600 habitants se situe à 24 km au nord-ouest de Papineauville en Outaouais et à l'ouest de Saint-André-Avellin, sur la rive droite de la rivière de la Petite Nation.

Vers 1846, pour se soustraire au système seigneurial, les premiers colons de Ripon s’installent en «squatters» au nord de la seigneurie sur des terres bordant la rivière de la Petite Nation.

En 1851, au moment de l’arpentage du territoire réalisé par Édouard Leduc de Saint-André-Avellin, on compte une vingtaine de familles de colons dont la majorité sont établies sur les rives est et ouest de la rivière de la Petite Nation, les actuels rangs 2, 3 et 4.

Ripon naît officiellement le ler janvier 1861 en vertu de la Proclamation de 1855 sur les municipalités. Le recensement national de 1861 y dénombrait 609 personnes.

De nombreux témoignages du passé viennent enrichir la vie de notre dynamique communauté, et nous vous invitons à les découvrir.

Le comité du patrimoine de Ripon vise à


1Sur la carte de 1795, le nom est orthographié Rippon, mais la ville anglaise s’écrit bien Ripon.